Passer au contenu

/ Bureau de valorisation de la langue française et de la Francophonie

Rechercher

Travailler en français

Au Québec et dans la francophonie internationale

Nombreux sont les partenariats, réseaux, associations et organisations qui mettent en valeur la langue française et qui encouragent la collaboration entre francophones du monde entier. En voici une sélection présentée par domaine d'étude et de travail.

 

ADMINISTRATION, AFFAIRES ET DROIT

 

ARTS, ÉDUCATION, LETTRES ET SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

 

SCIENCES DE L'ENVIRONNEMENT, DE LA SANTÉ, PURES ET APPLIQUÉES

Le français, langue normale et habituelle du travail au Québec

L'Office québécois de la langue française (OQLF) est l'organisme ministériel responsable, entre autres, de conduire la politique du Québec en matière d'officialisation linguistique, de terminologie et de francisation. L'OQLF s'assure aussi du respect de la Charte de la langue française, parfois appelée « loi 101 », un texte législatif adopté par l'Assemblée nationale du Québec en 1977 qui définit les droits linguistiques des Québécois et Québécoises. La Charte vise à assurer la primauté du français, langue officielle, langue de l'État, de l'Administration, de l'enseignement, du commerce et des affaires ainsi que langue normale et habituelle du travail au Québec.

Selon l'article 2 de la Charte de la langue française, « toute personne a le droit que communiquent en français avec elle l'Administration, les services de santé et les services sociaux, les entreprises d'utilité publique, les ordres professionnels, les associations de salariés et les diverses entreprises exerçant au Québec ». Ce droit fondamental s'applique ainsi à l'ensemble du monde du travail québécois.

Les ordres professionnels

Les ordres professionnels de tous les domaines d'activités ne peuvent délivrer de permis qu'à des personnes qui possèdent une connaissance du français appropriée à l'exercice de leur profession. En règle générale, une personne connait la langue de façon satisfaisante notamment après avoir suivi, à temps plein, au Québec, au moins trois années d'enseignement postsecondaire offert en français.

Vocabulaires spécialisés selon le domaine professionnel

Se trouvent présentées ci-dessous des ressources en matière de langue française de domaines professionnels dont le cursus de formation est offert à l'Université de Montréal et dans ses écoles affiliées.


Le contenu des publications terminologiques de l'Office québécois de la langue française (OQLF) figure sous forme de fiches dans le Grand dictionnaire terminologique. Celui des publications terminologiques du Bureau de la traduction du gouvernement du Canada figure sous forme de fiches dans TERMIUM Plus.

 

ADMINISTRATION ET COMPTABILITÉ


ARCHITECTURE ET URBANISME

 

DROIT ET NOTARIAT

 

GÉNIE ET INDUSTRIE

 

MÉDECINE

PHARMACIE

RELATIONS INDUSTRIELLES OU DU TRAVAIL

 

SCIENCES DE LA SANTÉ

 

SCIENCES INFIRMIÈRES

TERMINOLOGIE ET TRADUCTION

L'Administration publique

L'Administration publique du Québec, qui regroupe notamment les divisions administratives de l'État, les organismes gouvernementaux, municipaux et scolaires ainsi que les services de santé et les services sociaux, est tenue de jouer un rôle exemplaire dans l'affirmation du fait que le français est la langue officielle. Toutes ses activités doivent en témoigner.

Les entreprises

Les entreprises ont, elles aussi, des obligations en ce qui a trait à la langue du travail, du commerce et des affaires. Par exemple, les communications adressées à l'ensemble des employés et employées doivent l'être en français (ou en français et dans une autre langue). Les sanctions à l'encontre d'un salarié ou d'une salariée ne maitrisant que le français sont interdites. Par ailleurs, les entreprises employant 50 personnes ou plus sont soumises au chapitre V de la Charte de la langue française, qui concerne certaines exigences quant à la francisation du milieu du travail.