Passer au contenu

/ Bureau de valorisation de la langue française et de la Francophonie

Rechercher

Navigation secondaire

La littérature francophone sur son 31 à la Foire de Francfort

Photo : REUTERS/Ralph Orlowsk

De Michel Houellebecq à Leila Slimani en passant par les auteurs d'Astérix, tout le gratin de la littérature francophone a rendez-vous à la Foire du livre de Francfort, du 11 au 15 octobre, aux côtés de mastodontes de l'édition comme l'américain Dan Brown.

L'auteur du succès planétaire « Da Vinci Code » viendra présenter samedi son nouveau roman, « Origine ». La canadienne Margaret Atwood, autre « poids-lourd » de l'édition internationale, se verra remettre dimanche le prestigieux prix de l'Association des libraires et des éditeurs allemands.

Dan Brown, l'auteur aux plus de 200 millions de romans vendus dans le monde, est assurément la tête d'affiche de la Foire de Francfort. Son intervention (payante) se fera à guichets fermés devant 1.800 spectateurs.

Dan Brown en 56 langues

Son nouveau roman sort simultanément en 56 langues. JC Lattès, son éditeur pour le monde francophone, a prévu un tirage exceptionnel de 650.000 exemplaires pour « Origine ».

Invitée d'honneur de la 69e édition de la Foire de Francfort, la France compte, malgré la déferlante anglo-saxonne, profiter de cette vitrine pour mettre en avant la langue française.

Au départ, une centaine d'auteurs devaient être du voyage, ils seront finalement près de 200. Des auteurs français bien sûr dont l'incontournable Michel Houellebecq, aussi lu en Allemagne qu'en France ou l'auteur de best-sellers Michel Bussi dont les livres cartonnent des deux côtés du Rhin, le prix Nobel J.M.G. Le Clézio. Il y aura aussi des écrivains originaires du Maghreb (Kamel Daoud ou Yasmina Khadra), d'Afrique sub-saharienne (comme le franco-congolais Alain Mabanckou), d'Amérique (comme le canadien d'origine haïtienne et académicien français Dany Laferrière) ou de l'Europe francophone.

Lire l'article complet