Passer au contenu

/ Bureau de valorisation de la langue française et de la Francophonie

Je donne

Rechercher

Étudiants et étudiantes

Langue de l’enseignement

Les cours doivent-ils être donnés en français?

Le français est la langue de l’enseignement au premier cycle et la langue normale de l’enseignement aux autres cycles. Ainsi, sauf exception justifiée par la nature du programme ou du cours ou par la présence d’un conférencier, d'une conférencière ou d’une professeure invitée, d'un professeur invité, l’enseignement est donné en français.

Par ailleurs, l’emploi d’une autre langue est possible pour des activités pédagogiques particulières : cours de langues et de cultures étrangères, cours ou programmes destinés à des clientèles particulières, activités dispensées à l’étranger, par exemple.

Puis-je m’adresser en anglais aux professeurs ou chargés de cours pendant les cours?

Sauf exception, les communications se font en français pendant les cours, étant donné que la langue de l’enseignement est le français.

Dois-je connaitre une autre langue que le français?

De façon générale, l’Université encourage la population étudiante à connaitre et à maitriser d’autres langues. De plus, dans certains programmes, la connaissance d’une autre langue que le français est indispensable. Il est alors possible que l’étudiant ou étudiante doive soumettre des travaux ou présenter des exposés dans cette autre langue et qu’il ou elle doive réussir un test de connaissance de cette langue.

Matériel pédagogique

Les professeurs et chargés de cours peuvent-ils se servir de matériel pédagogique dans une autre langue que le français?

Sauf exception, les plans de cours et, dans la mesure du possible, le matériel pédagogique (par exemple les diaporamas, les notes de cours, etc.) sont présentés en français. Il n’y a pas de restriction quant à la langue des ouvrages suggérés aux étudiants et étudiantes dans les listes bibliographiques.

Les manuels obligatoires, les logiciels et les didacticiels doivent-ils être en français?

Lorsqu’une version française des manuels obligatoires existe, son usage est privilégié. Il en est de même pour les logiciels et les didacticiels d’usage courant. Dans le cas contraire, ils peuvent être en anglais.

Travaux et examens

Puis-je rendre mes travaux dans une autre langue que le français?

Les travaux doivent être rédigés en français, sauf exception justifiée par la nature du programme ou du cours. La consolidation des compétences linguistiques peut compter parmi les critères d’évaluation.

Une étudiante ou un étudiant qui n'a pas le français comme langue d’usage peut toutefois, durant une période d’adaptation, obtenir l'autorisation du doyen ou de la doyenne de sa faculté et produire des travaux dans une autre langue.

Puis-je rédiger mon mémoire ou ma thèse dans une autre langue que le français?

Le mémoire ou la thèse doivent être rédigés en français. À certaines conditions et dans certaines disciplines, un doyen ou une doyenne peut cependant autoriser une personne à présenter son mémoire ou sa thèse dans une autre langue que le français en raison de ses études antérieures ou des objectifs de son programme d’études et de recherche. 

Puis-je faire mes présentations orales et mes exposés en anglais?

Comme les autres travaux, les présentations orales et les exposés se font en français, sous réserve de certaines dispositions. Elles peuvent se faire en anglais ou en d’autres langues dans des cours de langue ou de cultures étrangères lorsque l’objectif pédagogique le justifie.

Puis-je passer mes examens en anglais?

Les examens doivent être passés en français, sous réserve de certaines dispositions particulières. La consolidation des compétences linguistiques peut compter parmi les critères d’évaluation.

Une étudiante ou un étudiant qui n'a pas le français comme langue d’usage peut toutefois, durant une période d’adaptation, obtenir l'autorisation du doyen ou de la doyenne de sa faculté et passer des examens dans une autre langue. 

La qualité du français fait-elle partie des critères d'évaluation?

En vertu du Règlement pédagogique cadre de l'Université de Montréal, la consolidation des compétences linguistiques peut compter parmi les critères d’évaluation. On entend par consolidation des compétences linguistiques la capacité de s’exprimer de plus en plus clairement et adéquatement dans le respect des règles de la langue française ainsi que de la terminologie et du style propres à une discipline.

De plus, en vertu de la Politique de la maîtrise de la langue française dans les études, l’Université fait en sorte que la qualité de la communication écrite soit prise en compte dans l’élaboration des objectifs des programmes aussi bien que dans les modalités d'évaluation, et ce, en fonction des finalités de chacun des programmes. Il appartient à la Commission des études de veiller à ce que les objectifs touchant la qualité de la communication écrite dans chaque programme soient clairement définis au moment de la création ou de la révision des programmes. Il revient aux facultés de traduire ces objectifs dans leur règlement pédagogique, dans la structure de leurs programmes, dans leurs modalités d’évaluation, etc.

Amélioration de la maitrise du français

Quels services l’Université m’offre-t-elle pour améliorer ma maitrise de la langue française?

L’Université accorde la plus grande importance à la qualité du français de ses futurs diplômés et diplômées; elle a d’ailleurs adopté une politique de la qualité de la langue dans les études. Ainsi, son Centre de communication écrite (CCE) offre des activités de soutien et de conseil pour l’amélioration du français écrit. L’Université propose aussi des cours de rattrapage en français.

Par ailleurs, le site du Bureau de la valorisation de la langue française et de la Francophonie présente plusieurs ressources en matière de langue française.